Accès gratuit
Numéro
Perspectives Psy
Volume 43, Numéro 1, janvier-mars 2004
Page(s) 5 - 6
Section Editorial
DOI https://doi.org/10.1051/ppsy/2004431005
Publié en ligne 15 janvier 2004

L'annonce de sa disparition, le 27 décembre 2003, a eu lieu le jour même de la parution du numéro consacré à la célébration des quarante ans de Perspectives Psy [1]. Est-ce par hasard ? Toujours est-il que Jean Cournut, premier Rédacteur en Chef, a créé notre Revue en 1963.

Il a su s'entourer d'une équipe de qualité issue du Comité de l'Internat des Hôpitaux Psychiatriques de la Seine. Parmi les membres les plus connus figuraient, dans cette première équipe rédactionnelle, le regretté G. Blès, nos amis S. Geier, C. Le Guen (Président du Groupe d'Études de Psychiatrie et de Neurologie, auteur du premier éditorial), Ch. Melman... C'est dire non seulement l'éclectisme et l'ouverture d'esprit du responsable de la Revue mais également la volonté, l'engagement de l'homme de voir aboutir son projet.

Ne fallait-il pas un peu plus qu'une « passion ordinaire » pour, avec des collègues, militants comme lui, concevoir Perspectives Psychiatriques, lancer la Revue en toute indépendance, en assumer la responsabilité rédactionnelle pendant deux ans (1963-1965) et permettre sa transmission, quarante ans durant, aux générations successives ? Nommé au Concours de l'Internat des Hôpitaux Psychiatriques de la Seine en 1959, Jean Cournut s'orienta très tôt vers la psychanalyse. Membre de la Société Psychanalytique de Paris dès 1962, il obtint le Prix Maurice Bouvet de psychanalyse en 1984. Membre titulaire de la SPP en 1991, il en fut le Président de 1998 à 2002. Clinicien, théoricien, homme de culture, de conviction et de dialogue, passionné de recherche, il garda ses liens avec les psychiatres, avec la psychiatrie et avec Perspectives Psy.

La clarté de la pensée de J. Cournut fait que ses écrits sont devenus des références. Soucieux de la qualité de la transmission de ses élaborations théorico-cliniques, il a eu le désir de les rendre accessibles au lecteur (souvenir de Perspectives Psy ?). C'est ainsi que son article « Deuils ratés, morts méconnues », qui lui avait valu le Prix cité plus haut, est devenu « D'un reste qui fait lien » : à propos du sentiment inconscient de culpabilité [2]. De même il publie en 2001, dix ans après sa première parution, une nouvelle édition, « revue et allégée » mais tout aussi rigoureuse, de son livre : « L'ordinaire de la passion » sous-titré, ce qui explicite le champ de sa recherche, « Névroses du trop, névroses du vide » [6]. La problématique de la castration, particulièrement étudiée par Jean, a donné lieu à de nombreuses publications et à deux livres parmi ses derniers publiés : « Angoisse et complexe de castration » en 1991 [3], puis à « La castration et le féminin dans les deux sexes » en 1993 [4]. Enfin, la question lancinante : « Pourquoi les hommes ont peur des femmes ? » est le titre de son ouvrage, paru en 2001 et qui fera date [7].

Homme chaleureux, ouvert au dialogue, Jean Cournut n'en est pas moins resté jusqu'au bout le psychanalyste rigoureux qu'il a toujours été. N'a-t-il pas été amené à s'impliquer, au nom et au sein de la SPP, pendant et après sa présidence, dans les débats sur les (il insistait à juste titre sur le pluriel) psychothérapies ? N'avait-il d'ailleurs pas anticipé les risques de dérives pesant sur la psychanalyse dans sa conclusion de l'« Épître aux dipiens » [5] intitulée : Le testament d'dipe ou l'avenir de la psychanalyse ? « Ce que tes aïeux t'ont légué en héritage, gagne-le », écrivait Freud. N'est-ce pas ce que l'équipe du Comité de Rédaction s'est toujours proposée de faire, de génération en génération ? C'est notre façon de témoigner de notre fidélité et de notre gratitude à notre ami Jean Cournut.þ Nous exprimons nos très sincères condoléances à Monique Cournut-Janin, son épouse, et à toute sa famille.

Références

  1. 1963-2003 : les 40 ans de Perspectives Psy, vol. 42, décembre 2003, p. 339-414.
  2. Cournut J. D'un reste qui fait lien. À propos du sentiment inconscient de culpabilité. Nouv Rev Psychanalyse 1983 ; 28 : 129-49.
  3. Cournut J, Chiland C, Cournut-Janin M, Kristeva J. Angoisse et complexe de castration. Rev Fr Psychanalyse 1991.
  4. Cournut J, Cournut-Janin M. La castration et le féminin dans les deux sexes. Rev Fr Psychanalyse 1993.
  5. Cournut J. L'Épître aux Edipiens. Paris : PUF, 1997.
  6. Cournut J. L'ordinaire de la passion. Névroses du trop, névroses du vide. Collection Le fil rouge. Paris : PUF, 2001.
  7. Cournut J. Pourquoi les hommes ont peur des femmes ? Paris : PUF, 2001.

© EDK, 2010

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.